Lifestyle

Deux règles simples pour bien gérer tes finances

28/09/2017

Je considère comme un avantage, le fait d’avoir quitté le cocon familial vers la fin de mon adolescence. Ça m’a permis de faire des expériences et de comprendre des choses que je n’aurais pas comprise de la même manière si j’étais restée un peu plus longtemps sous le toit de mes parents.

J’ai eu la grâce de pouvoir faire des petits boulots durant mes années universitaires et cela m’a en quelque sorte permis d’acquérir une certaine autonomie financière vis-à-vis de mes parents.

Cependant, comme je n’étais pas très économe de base,  j’ai dû apprendre, à mes dépens, qu’il ne suffit pas juste de percevoir un salaire chaque fin du mois pour se proclamer autonome, encore faut-il pouvoir gérer convenablement cet argent.

La Bible le dit dans le livre des Proverbes 17 : 16 dit « A quoi sert l’argent dans les mains d’un sot ? Peut-il racheter la sagesse quand il n’a pas de bon sens ? ». Ce verset montre clairement qu’il est difficile de parler d’argent sans évoquer la sagesse qui est un élément clé pour la gestion des finances.

Avec le temps, j’ai appris à mieux gérer mes ressources et aujourd’hui, j’aimerais partager avec toi, deux règles principales que j’applique depuis maintenant quelques années, à la gestion de mes finances ( et je serai très curieuse de lire les tiennes en commentaire 😉 ).

Règle n°1 : Établir un budget

Concrètement, il s’agit de faire la liste de toutes les dépenses mensuelles . En clair, il s’agit de toutes celles qui sont récurrentes, c’est-à-dire : le loyer, les abonnements (téléphone, internet, assurances …), les frais de transport, les dépenses alimentaires, loisirs ….

Même si l’exercice peut s’avérer fastidieux, faire un budget permet de voir si, au regard de nos ressources mensuelles, nos dépenses sont supérieures ou inférieures. Pour faire simple, cela te permettra de savoir si, en règle général, tu vis au-dessus de tes moyens, et si c’est le cas, de réfléchir à la façon dont tu pourrais revenir à un équilibre raisonnable, c’est-à-dire avoir un montant de charges inférieur à tes revenus.

Avoir un budget à cet avantage de permettre de cibler ses priorités, d’éviter d’avoir des dettes importantes  (oui ! le découvert bancaire est une dette), mais également de mieux gérer les imprévus.

Par exemple, il y a environ un an avec une amie, nous avons établi notre budget mensuel et cela nous a permis de relever toutes les dépenses récurrentes qui n’étaient pas vraiment nécessaires.
Une fois, toutes ses « charges inutiles » retirées, nous avons pu constater le soulagement que cela a apporté à notre porte-monnaie.

En parlant de priorité, il nécessaire de définir quelle dépense  est primordiale et laquelle est secondaire. Par exemple, par rapport au shopping, le loyer est une dépense primordiale, de même que les crédits que tu auras pu contracter. Sur ce point, il ne faut clairement pas faire l’économie de régler cette dépense le plus rapidement possible lorsque tu as une entrée de fonds.

Sur ma liste de priorité figure d’abord la dîme, ensuite mon loyer, puis mes factures ( téléphonique, assurances, transports), les dépenses alimentaires et enfin tout le reste.

Je mets les dépenses alimentaires en dernière position parce que plus jeune, mon père m’a appris qu’il valait mieux avoir un frigo vide et n’avoir aucun créancier qu’avoir un frigo rempli et de crouler sous les dettes.

La dîme figure en premier sur ma liste, c’est un principe dans lequel je crois et par lequel j’ai pu voir la main de Dieu agir de façon tangible. Je la mets en premier et dans les faits, c’est ma première sortie financière du mois. Ce n’est pas seulement à cause de la promesse qui y est attachée et énoncer dans le livre Malachie 3 :10 mais plus parce que je ne veux pas me contenter de donner 10 % de mon revenu à Dieu, mais lui donner la première part parce qu’il vient en premiers dans ma vie.

Règle n°2 : Faire des économies

« Toi qui es paresseux, vas donc voir la fourmi, observe son comportement et tu apprendras la Sagesse. Elle n’a ni commandant, ni contremaître, ni chef. Durant l’été, elle prépare sa nourriture, au temps de la moisson, elle amasse ses provisions. » Proverbes 6 : 6-8

C’est à cela que servent les économies, à se constituer une provision pour l’avenir.

J’échange souvent avec des personnes, à ce sujet qui me disent qu’elle aimerait pouvoir épargner, mais qu’au regard de leurs charges c’est quasiment impossible.

Je pense que ce qui rend impossible l’épargne pour bon nombre de personne, ce n’est pas tant les charges qu’elles ont, mais l’idée reçue qu’elles ont et qui consiste à penser que pour mettre de l’argent de côté, il faille mettre de grosses sommes.

L’important ce n’est pas le montant épargné, mais la discipline qu’il faut s’imposer pour mettre régulièrement quelque chose de côté et n’utiliser ces sommes que pour ce qui aura été planifier d’avance ou pour les gros imprévus.

Et cette cagnotte te permettra te mettre en œuvre tes projets personnels (voyage, achat immobilier, préparation d’un mariage, création d’entreprise, …), mais également d’aider les autres dans la mesure du possible.

Pour finir, retiens ces trois choses :

  • apprends à vivre avec ce que tu as
  • achètes ce dont tu as réellement besoin
  • évite le superflu

 

Une amie m’a transmis récemment un super tableau Excel pour faire un budget prévisionnel, pour le recevoir écris moi ici

A bientôt

Kolo

  1. Bonjour, votre article est fort intéressant. Pour ma part j’utilise le logiciel comptabilité familiale de chez Jsoft.fr après il y en a plein d’autres mais celui là me plait bien donc je continue avec 😉 Je peux y mettre toutes les échéances que j’ai pour le mois et cela pour plusieurs mois, je peux y mettre toutes mes opérations (+ ou -) et ce qui est pas mal c’est que je peux me projeter et mettre des achats que je souhaiterai faire et je peux savoir si oui ou non c’est possible (grâce au pointage, ce logiciel me marque la somme qu’il me reste à la fin du mois). Je ne sais pas si j’ai été claire dans mes propos… Voilà je vous ai donné mon point de vue sur ce sujet qui est quand même pas très facile à aborder. Bonne continuation à vous

    1. Bonjour Julie,

      Vous avez été très claire. Le logiciel m’a l’air d’être très intéressant, je vais le regarder plus en détail.
      Merci pour votre partage.

      Au plaisir de vous lire prochainement sur le blog.

      Kolo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *