Mon Carnet

Un fondement solide pour une construction durable

11/11/2013

 

«  Dans les épreuves cruciales, la cigarette nous est d’une aide plus efficace que les evangiles »

Je suis tombée sur cette citation ce matin alors que je cherchais une phrase pour débuter mon article. J’avais à cœur de vous parler des épreuves de la vie et puis j’ai vu cette citation, la question que je me suis posée, c’est : « Est ce que ce l’auteur de cette phrase connaissait Dieu ? Est-ce qu’il avait déjà expérimenté la puissance de Dieu ? » Je pense que non.

Beaucoup de personnes comme cet auteur minimisent la puissance de la parole de Dieu. Personnellement, je prends cette phrase comme étant blasphèmatoire parce qu’il n’y a rien de plus efficace que la Parole de Dieu.
Cette citation compare la cigarette à la puissance de l’Évangile, la cigarette ici pourrait être interprété comme toutes ses choses, vaines, dans lesquelles nous, hommes, mettons notre confiance. Nous avons la parole qui libère, mais nous restons captifs de nos addictions. Nous avons un père qui se tient là à nos côtés et nous demande juste de lui confier notre fardeau, mais nous restons là courber par le poids de ce fardeau, à pleurer parce qu’aucun homme ne se préoccupe de notre situation, parce que personne ne veut nous aider.

Il y a quelques jours, j’ai reçu un mail d’une personne qui était tombée sur mon blog par hasard et qui après avoir lu mes derniers articles voulait une réponse à une question qui la taraudait. Cette personne m’a demandé « Est-ce que l’homme peut se construire sans la présence de Dieu ? » Bien évidement la réponse, c’est NON.

Dieu est indispensable à nos vies, nous devons le mettre avant touche chose, le placer au-devant de tous nos projets parce que c’est par lui que nos projets verront le jour.

Vous me diriez, qu’il y a des hommes qui aujourd’hui sont riches et accomplis et pourtant, ils n’ont jamais cru en Dieu.

Il y a une chanson qu’on chantait dans mon Eglise en Côte d’Ivoire quand j’étais encore à l’école du Dimanche tiré d’un passage de la Bible «  J’ai bâti sur le rocher et quand viendra la tempête, ma maison, resistera, ma maison est en Jésus. La pluie et le vent souffleront , Satan se déchaînera  mais ma maison est en Jésus , je n’aurai jamais jamais peur ».
Cette chanson rappelle la différence entre ceux qui place leur confiance en Dieu afin de se construire et ceux qui décident qu’ils y arriveront uniquement par eux même.En effet, ces derniers construisent leur maison sur du sable et quand vient la tempête, plus précisément, les épreuves, la maladie, l’échec et autres, leur maison, c’est-à-dire tout ce qu’ils ont construit s’effondre parce que si en apparence la maison était aboutit, à l’intérieur, elle était mal construite, elle n’avait pas de bonnes fondations.

En revanche, quand on accepte de se construire avec la présence de Dieu, quand on le laisse être le maître d’œuvre de notre vie, notre maison est comme dans la chanson, bâtie sur le rocher, avec une fondation en béton et ni la pluie, ni le vent, ni la maladie, ni l’échec, ni les mauvaises paroles des autres à notre encontre ne peuvent la détruire.

Vous savez, la vie, mais aussi la vie avec Dieu est comme une mer avec des vagues plus ou moins grosses. Ces vagues, c’est l’ensemble des échecs qu’on rencontrera, des rejets dont on sera sujets, c’est aussi l’abandon de ceux qui à nos yeux étaient chers, le départ un peu trop tôt d’un frère, d’une amie, même d’une simple connaissance qu’on appréciait.
La vie est comme la mer et ses vagues et comme toutes vagues, les difficultés ne sont pas éternelles parce que quoiqu’il arrive, la vague finie toujours par échouer sur une plage. Mais avec Dieu, nous sommes plus que vainqueurs parce qu’il est plus grand que nos problèmes et sa Parole est puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *