Mon Carnet

Les Trois Chaises

07/04/2013

Aujourd’hui, le message du Pasteur m’a personnellement interpellé j’ai donc décidé de le partager avec vous.

Dans nôtre vie , quoique nous fassions nous sommes toujours amenés à faire un choix : Prendre le bus ou aller à pied, apprendre son cours ou tricher pendant le devoir, Prier ou ne pas prier. Choisir, c’est ce qui détermine le cours, la direction que nous donnons à nôtre vie

Il y a trois circonstances dans lesquelles nous faisons nos choix et c’est ce que symbolise les trois chaises

  • La Chaise de la Condamnation : Les choix que l’on fait sous la pression
  • La Chaise de la Facilité : Les choix que nous faisons parce que la solution face à nous ne demande pas beaucoup d’effort
  • La Chaise de l’Engagement : Les choix que l’on fait et qui sont le résultat d’une mure réflexion

Alors que je l’écoutais, je me suis posée cette question : SUR QUELLE CHAISE ME TROUVAIS-JE QUAND J’AI PRIS TOUTES LES DECISIONS IMPORTANTES DANS MA VIE ?

Avait-je choisis de suivre Dieu parce que c’était l’environnement dans lequel j’avais grandit ? Parce que j’avais entendu que suivre Jésus allais me permettre d’évoluer scolairement ? Ou Avais-je décidé de le suivre parce que je voulais vraiment m’engager avec Dieu sincèrement sans pression mais parce que mon cœur le voulait ?

Je suis née et ai grandi dans une famille chrétienne, mais en atteignant l’adolescence,( là maintenant en y repensant), je me rends compte que je partais à l’Église mais que ce choix je l’avais fait de la chaise de la condamnation. Pas parce que mes parents me forçaient à le faire, non mais parce que on m’avait toujours appris qu’il le fallait, j’y avais toujours été, toute ma famille y allait, mes amies aussi, donc il le fallait

Puis j’ai eu a traversé des moments difficiles, cette période m’a rapproché un peu plus de Dieu. Loin de mes parents, je commençais à prendre conscience de l’importance de Dieu. Mais partais-je à l’Église parce que j’avais pris l’engagement profond et sincère de marcher selon sa parole ? Aujourd’hui je peux dire que NON. Oui j’ai commencé à aller à l’Église, je ne faisais pas semblant non mais je recherchais particulièrement une chose, que Dieu me sorte de l’impasse dans laquelle je me trouvais et quand Dieu ma aidé à passer cette période j’ai une fois de plus lâcher sa main sans m’en rendre compte, me donnant des raisons de ne pas aller à l’église, des justifications pour ne pas prier

Mais aujourd’hui en écoutant le Pasteur, j’ai fait intérieurement cette prière «  Père, dernièrement c’est sur la chaise de l’engagement que j’ai pris la décision, une fois de plus de m’engager avec toi. Je te demande juste de m’aider à tenir parole, de m’aider à tenir ta main dans les bons comme dans les mauvais moments » et cette prière je l’a fais depuis une semaine maintenant.

Le pasteur a pri un exemple simple, celui des personnes célibataires. La plupart se mettent en couple en s’asseyant sur la chaise de la condamnation parce que leur choix est guider par cette question : Tout le monde autour de moi à un/une Petit/Petite ami(e) pourquoi donc suis-je célibataire ?

D’autres par contre se mettent en couple uniquement parce que la situation se présente à eux et qu’il n’ont pas besoin de faire beaucoup d’effort : Je suis célibataire, cette jeune fille semble désespérée cela tombe bien on sortira donc ensemble.

A vrai dire ce n’est que lorsqu’on décide de franchir le cap du Mariage qu’on prend le temps de réfléchir vraiment au choix qu’on fait parce que le mariage est un engagement , un engagement à long terme, à ce moment la C’est de la chaise de l’engagement qu’on prend cette décision finalement de s’unir à jamais à l’autre.

C’est un peu comme en amitié , souvent on se lie d’amitié avec des personnes sans se demander si cette amitié vaut la peine, on ne prend pas la peine de s’interroger sur le plus que cette amitié nous apporte. Parce que faut qu’on le dise une amitié qui n’aide pas à nôtre amélioration ne sert à rien

Tous simplement, je voudrais que tu prennes un moment pour savoir sur quelle chaise tu t’assois lorsque tu dois prendre une décision :

La Chaise de la Condamnation

La Chaise de la Facilité

La Chaise de l’engagement

Il n’incombe qu’à toi et à toi seul de choisir, mais plus, le bon choix dépend de toi

  1. Vraiment magnifique, moi également je l’ai suivi en étant sur la chaise de la condamnation, mais je l’ai expérimenté, j’ai expérimenté la vie Zoé de Dieu, j’ai expérimenté l’amour de Jesus. Je suis comblée aujourd’hui et je peux dire que désormais je suis sur la chaise de l’engagement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *